Miribel

ECHOS DU TC MIRIBEL


Le week-end de fin juin sera une date historique qui a marqué une étape du Club de Tennis miribelan. Le  MTC  célébrait « ses » 30 ans, bel âge de maturité. La matinée fut consacrée à l’accueil de l’école de tennis, pour avec les parents, marquer un bilan de travail car à l’école dans une ambiance ludique on travaille son tennis. La technique, placement face à un rebond, geste du coup droit et du revers, l’engagement à maîtriser en direction, longueurs et force. Tout cela a mérité la remise de balle de couleur pour justifier le niveau et la progression, blanc, jaune, orange et le top de la balle verte. Les raquettes ont été remises aux compétiteurs qui ont accepté entraînement, déplacement et matchs. L’équipe des animateurs était chaudement félicitée.

 

Vers midi, les invités, plus de 200, ont été accueillis dans le confort des courts couverts. Les tables avec les couverts créaient l’invitation. Un stand buvette a dispensé pendant une heure l’apéritif permettant les retrouvailles des anciens animateurs du club et la belle brochette d’une vingtaine de plus de 70 ans, fidèles à l‘échauffement hebdomadaire. Les élus, les partenaires, les adhérents ont tout à loisir refait l’histoire dans l’ambiance joyeuse entretenue musicalement par l’ami Fernando et ses musiciens, qui, avec son trombone et ses congas a revisité les musiques actuelles.

 

Le temps plus solennel des discours donna au président Christian Chatelard l’opportunité de remercier les hommes et les femmes qui écrivent l’histoire du MTC par leur soutien et leur action. Ainsi furent cités les élus, les dirigeants du Comité puis les présidents qui se sont succédés, les 51 premiers inscrits, pionniers de l’aventure. Il nomma les actifs d’aujourd’hui, le bureau, les encadrants de l’école, l’équipe Marine et Thomas, pierres angulaires des progrès qui ont offert trois titres en équipe jeune. Il souligna la vitalité de l’équipe handisport créée et accompagnée par Pierre Marti. La chaleur de ses propos en direction des acteurs constructeurs de la journée précédait ses remerciements aux présents venus partager la fête. 

 

Florence Pocheron, présidente du Comité, laissa transparaître son amitié et ses encouragements pour le club et son président dont elle souligna l’acharnement et la persévérance pour mettre en place la structure., équipement, encadrement, formation , avec le souci d’accompagner le loisir tout à côté d’une volonté de performance. « Le MTC, dans ses objectifs et ses choix, est parfaitement enharmonie avec la politique de la Fédération et plus précisément du Comité de l’Ain. » Elle salua Georges Desprat, président du Comité, décédé, qui donna son nom au complexe couvert. En terminant son intervention, Florence cita Philippe Chatrier, « la fonction n’est rien si elle n’engendre pas l’action ». Propos en harmonie avec les Miribelans.

 

Jacques Berthou salua l’esprit d’équipe « dont nous apprécions le rayonnement ». Le 3° court couvert est déjà dans le financement d’une étude. « Ensemble regardons vers l’avenir » … » «  nous devons agir pour qu’on se sente bien à Miribel ».     Le repas fut une suite attendue et confortable. Des activités s’enchaînèrent. La zumba, animée par Odile Piron et Julie sa fille, attira une cinquantaine de danseurs. Des jeux de kermesse, la pêche à la balle, le chamboule tout et surprise unique : le radar de Thomas pour calculer la vitesse des engagements. Après le départ successif des seniors et des enfants avec leurs parents , à l’orée de la soirée, l’équipe de service commença à faire un peu de rangement et termina tardivement avec des grillades, dans la douceur de la soirée. . La fête du 30°, c’est un tout, amitié et dévouement.

 

Guy BERLIE – président fondateur

P1080440.JPG
P1080434.JPG
Lors des discours
Pierre Marti et le double Handisport
ce site a été créé sur www.quomodo.com